• La route

     La Route

    Texte et musique : Alain Sorge

    Interprétation : Julian Renan

    Sur la route qui nous mène
    Tous au même endroit
    Pas la peine que t’emmènes
    Tout ça avec toi.
    Tes problèmes et tes peines
    laisses donc tout ça

    Et le temps que tu perds
    Ne reviendra pas

    Alors que tu sois pauvre ou riche
    Il faut pas que tu triches ca te servirait pas 
    Alors sache mon petit bonhomme
    Ce que la vie te donne elle te le reprendra 

    Tout Ton argent, tous tes biens, Amour et copains
    Tu les laiss’ras ici bas, Quand tu partiras
    T’es là présent, et demain,
    Tu seras plus là         

    Faut te faire plaisir
    Tu l’regretteras pas

    Alors mon pauvre bonhomme
    Il faut croquer la pomm’ comm’ une dernière fois
    Alors, quand ton heure sonne
    Sache qu’il n’y a personne qui t’accompagnera


    Quand tu es au péage
    Au super marché
    Tu as la mauvaise file
    Le mauvais caissier
    La faute à pas de chance
    il faut pas râler

    Prends la vie comme elle vient
    Sans te lamenter

    Alors pense à ces pauvres hommes
    Qui pleurent et frissonnent dans (tous) les hôpitaux
    Alors faut que tu pardonnes
    Si la route bouchonne et s’il ne fait pas beau.

    Ton pain avec confiture
    et  ton pain beurré
    qui tomberont, toujours
    du mauvais côté
    Faut que tu t’y fass’ bien sûr
    C’est ta destinée

    Aussi, prends donc ta vie
    Que du bon côté

    Alors que tu sois pauvre ou riche
    Il faut pas qu’tu pleurniches ça ne changera pas  
    Alors mon petit ami
    Il faudrait que t’en ris, La vie c’est aussi ça 

     

    Tu es venu sur la terre
    Tout nu comme un ver
    Tu partiras au-delà
    Dans le même état
    Et alors pourquoi te faire
    Autant de tracas

    Car, toutes tes affaires
    Tu les laisseras

    Alors que tu sois pauvre ou riche
    L’autre monde s’en fiche ça te servira pas 
    Alors sache mon pauvre ami
    Qu’un’ fois mort dans ton lit, tu perdras tout ça

     

    Alors que tu sois pauvre ou riche
    L’autre monde s’en fiche ça te servira pas 
    Alors sache mon pauvre ami
    Qu’un’ fois mort dans ton lit, tu ne te relèveras pas

     

    Alors que tu sois pauvre ou riche
    Du moment que tu existes Cela te suffira….


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Juillet 2011 à 17:00
    Superbe chanson
    Que j'ai eu le plaisir d'entendre sur le live Je trouve ce texte réaliste et c'est vrai qu'en se lamentant tout le temps, on arrange rien du tout il faut positiver Bravo a tous les deux Alain et Jean Luc Gros bisous
    2
    Dimanche 17 Juillet 2011 à 19:25
    magnifique que ce soit le texte, la mélodie ou l'interprétation
    j'adore tout simplement.
    3
    patrick M.
    Dimanche 17 Juillet 2011 à 20:55
    exactement !
    je te rejoins alain ; quand on meurt , on emporte rien ! c'est super tellement cela est vrai et "bien dit" et ... bien chanté !! pat
    4
    G
    Dimanche 17 Juillet 2011 à 21:00
    Un bon rythme
    Un bon rythme pour un texte bien réaliste mais un poil trop long. Cordialement G
    5
    Dimanche 17 Juillet 2011 à 21:45
    SUBLIME
    Qu'est ce que c'est très très beau, tout est divin que ce soit dans ce sublime texte tellement vrai et dans l'interprétation, j'adore, un grand bravo à vous 2, Gros bisous
    6
    Sorge
    Dimanche 17 Juillet 2011 à 23:22
    Merci
    Merci à tous de m'écouter, de me chanter et de me commenter ... j'écris avec mon ventre ce que mon coeur pense.... @L@IN
    7
    JM
    Lundi 18 Juillet 2011 à 15:51
    Une philosophie...
    ... de vie bien réaliste ! Rythme musical agréable à suivre et belle interprétation de Mister Julian ! Bravo à tous, JM
    8
    Lundi 18 Juillet 2011 à 17:01
    SUBLIME
    Très belle interprétation Jean-Luc, avec ces merveilleux textes et musique d'Alain, j'adore, un grand bravo à vous 2, gros bisous
    9
    Vendredi 5 Août 2011 à 09:45
    je reprends la route
    pour éponger mon retard et cette route est très sympa ... je l'avais écoutée sur ton Zikpot ... amicalement Bernard
    10
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 23:30
    Je découvre !
    Oui, je découvre ! Et j'aime beaucoup ! Que ce soit les paroles, la musique et l'interprétation. Le pain avec la confiture et le pain beurré tomberont toujours du mauvais côté ! Eh ! Oui. Automnale
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :